Une vidéo très rare de Tananarive filmée en 1920. A votre avis, qu’est-ce qui a changé ?


Récemment, nous avions partagé avec vous une vidéo de Madagascar datant des années 50. Cette fois-ci, nous remontons encore plus loin avec une vidéo de la ville de Tananarive, la capitale malgache, filmée en 1920. Mais à quoi donc ressemblait la « Ville des mille » sous la période coloniale ? Réponse dans la vidéo ci-dessous. A l’époque, les images étaient encore en noir et blanc. A votre avis, qu’est-ce qui a changé depuis ?

La vie à Tanà vers 1920!Tahirin-tsary mampiseho ny tanànan’Antananarvo tany @ taona 1920 tany ho any (tsy misy feo)

Vidéo montrant un aperçu de la ville d’Antananarivo dans les années 1920 (pas de son)

#cinemémoire #MadagascarHier

Publié par Madagascar Hier sur dimanche 20 octobre 2013

Commenter sur Facebook

7
Poster un Commentaire

avatar
5 Fils de commentaires
2 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
5 Auteurs du commentaire
thierry DupontAnnick CardosoRené LucasLuka PreenstonBakoly Andrianjanaka Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
Notifier de
Bakoly Andrianjanaka
Invité

Mbola tsy teraka aho tam zany. Hihihihi!!!!

Luka Preenston
Invité

Rien …car Mada
ne change pas

René Lucas
Invité

un Malagasy ne change pas …

Annick Cardoso
Invité

si, les casques coloniaux !

Luka Preenston
Invité

OUI vous avez raison ….Mais l’indépendance c’est pas la meilleure décision qu’ils ont pris …à ce jour ils auraient comme les Réunionnais , RSA etc , routes, chemin de fer etc etc etc et Madagascar vu la beauté et la richesse du pays serait certainement un grand pays Français de l’océan indien ….

Annick Cardoso
Invité

je sais j’ai habité MADA dans le années 1966 à 1973, c’était nettement moins pauvre, les gens vivaient heureux en toute sécurité, certains problèmes ont commencé en 1973.

thierry Dupont
Invité
thierry Dupont

C’était propre, en bon état, pas anarchique ni surpeuplé.
Si on fait abstraction des casques coloniaux, on remarque aussi que les malgaches portaient dans leur vie de tous les jours des vêtements malgaches.
Antananarivo affichait davantage un caractère malgache et moins de pauvreté; sous la colonisation, quel paradoxe!