Ces esclaves étaient tous malgaches et vécurent plus de 15 ans sur l’île de Tromelin. La majorité d’entre eux y sont morts, abandonnés par leurs géoliers français. Seuls 7 femmes et un bébé de 8 mois ont survécu. Ils ont été déplacés à l’île Maurice. Le reportage raconte leur histoire tragique.

Commenter sur Facebook